Rapport annuel 2016

International marqué par le ralentissement du rythme de la croissance économique mondiale qui
s’est située à 3,1 % contre 3,2 % une année plus tôt. Cette situation est principalement due à la dégradation
des perspectives économiques dans les pays développés suite notamment, aux conséquences éventuelles
du Brexit, à la croissance plus faible que prévue aux Etats-Unis, en Chine et en Afrique subsaharienne,
malgré la timide remontée des cours des produits de base.
Sur le plan national, la gestion de la dette a évolué dans une conjoncture économique caractérisée
essentiellement par des déséquilibres macroéconomiques. Cette situation est attestée par les tensions sur
les marchés des biens et services ainsi que de change, à la suite du ralentissement de l’activité, notamment
dans les secteurs de production des biens d’exportation. Les cours de tous les produits d’exportation de
l’économie congolaise ont évolué à la baisse par rapport à leurs niveaux de fin 2015. Le taux de croissance
économique qui était de 6,9 % en 2015, est estimé à 2,4% en 2016. Sur le marché des biens et services, le
taux d’inflation annuel s’est élevé à 11,24 % accusant ainsi un dépassement de 7,04 points de pourcentage
par rapport à l’objectif de 4,2%.
S’agissant de la gestion de la dette publique proprement dite, outre l’analyse des dossiers
d’emprunt, les opérations d’enregistrement et de paiement du service de la dette, la Direction Générale de
la Dette Publique a poursuivi les activités de réforme du système de gestion de la dette. Ces activités qui
visent l’arrimage des méthodes de gestion de la dette publique aux meilleures pratiques internationales,
concernent : (1) le renforcement des capacités techniques et opérationnelles de gestion de la dette, (2)
l’adoption du document de stratégie d’endettement public à moyen terme, (3) la promulgation de la loi
sur l’endettement public et (4) la création du marché domestique des titres publics.
Le présent rapport se focalise uniquement sur la gestion de la dette publique de la République
Démocratique du Congo au cours de l’année 2016. Il présente successivement l’environnement
économique tant national qu’international, les opérations de gestion de la dette en termes de nouveaux
engagements, de service, des décaissements sur les emprunts en cours, l’encours de la dette à fin 2016 et
l’analyse des indicateurs des coûts et risque du portefeuille de la dette publique.

telecharger le rapport de gestion de la dette

Telecharger le rapport Administratif et financier

Telecharger la suite du rapport financier

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*