Rapport 2017

Au cours de l’année 2017, la gestion de la dette publique de la République Démocratique du Congo s’est déroulée dans un contexte international marqué par un relèvement de la croissance économique mondiale, qui s’est établie à 3,7 %. Par rapport au taux de 3,4 % de 2016, l’année 2017 représente une nette hausse de 0,3%, ce qui constitue le niveau le plus élevé enregistré depuis 2011. Cette situation est consécutive à la reprise de l’activité économique mondiale amorcée depuis le second semestre 2016.

Sur le plan national, la gestion de la dette a évolué dans une conjoncture économique caractérisée principalement par la reprise progressive des prix des principaux produits de base exportés par la RDC, notamment le cuivre et le cobalt. En outre, le Gouvernement a lancé une réflexion sur le système fiscal devant déboucher à des profondes réformes sur sa politique en matière d’impôt. Le financement du processus électoral ainsi que la volatilité du franc congolais par rapport au dollar américain au cours du 1er semestre figurent également parmi les faits qui ont marqué l’année 2017.

En effet, le taux de change indicatif du dollar américain par rapport au franc congolais est passé de CDF 1.215,5887 à fin 2016, à CDF 1.591,9135 à fin 2017, soit une appréciation de 30,95%. Quant à l’euro, l’appréciation est de 49,66% partant de CDF 1.270,9199 en 2016 à CDF 1.902,1022 en 2017.

S’agissant de la gestion de la dette publique, outre l’analyse des dossiers d’emprunt, les opérations d’enregistrement des données et de paiement du service de la dette, la Direction Générale de la Dette Publique a poursuivi la réalisation des activités de réforme du système de gestion de la dette. Celles-ci visent l’arrimage des méthodes de gestion de la dette publique aux meilleures pratiques internationales et, concernent : (1) le renforcement des capacités techniques et opérationnelles de gestion de la dette, (2) l’adoption du document de Stratégie d’endettement public à moyen terme (SDMT), (3) la promulgation de la loi sur l’endettement public et (4) la création du marché domestique des titres publics.

Le présent rapport se focalise uniquement sur la gestion de la dette publique de la République Démocratique du Congo au cours de l’année 2017. Il présente successivement l’environnement économique tant national qu’international, les opérations de gestion de la dette en termes de nouveaux engagements, de service, des décaissements sur les emprunts en cours, l’encours de la dette à fin 2017, l’analyse des indicateurs des coûts et risques du portefeuille de la dette publique et les orientations stratégiques pour la gestion des coûts et risques du portefeuille.

Telecharger le rapport 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *