La DGDP

La Direction Générale de la Dette Publique, « DGDP » en sigle, anciennement Office de Gestion de la Dette Publique, OGEEP en sigle, est le conseiller du gouvernement congolais en matière d’endettement public.

Institution publique placée sous tutelle du Ministre ayant les Finances dans ses attributions, la Direction Générale de la dette publique, a la tache de concourir à la réalisation  de la politique nationale d’endettement dont l’objet est de rechercher des meilleures ressources  nécessaires pour le financement du développement national aux moindres coûts et risques.

La DGDP est l’instrument par excellence de l’Etat congolais pour veiller à la validité de sa dette, même au-delà du point d’achèvement de l’Initiative Pays Pauvre Très endetté (IPPTE) qui a conduit à l’effacement d’une portion importante (près de 80%) de sa dette  vis-à-vis de ses créanciers bilatéraux, multilatéraux, commerciaux et privés, etc.

Référence nationale en matière des statistiques sur la dette publique grâce à sa base de données de la dette publique, la DGDP met à la disposition du public et des Institutions nationales et étrangères, à intervalle de temps régulier, des informations utiles sur la structuration de la dette publique de la RDC, le service de la dette, la projection du service, les éléments d’analyse du risque du portefeuille (risque du taux de change, risque du taux d’intérêts, etc…) Le bulletin statistique (un biannuel), le rapport annuel d’activités ainsi que son site internet, www.dgdp-rdc.org, sont  ses meilleurs supports pour communiquer avec le public.

Par ailleurs, pour l’exhaustivité de la base des données de la dette, la DGDP cherche en temps réel, de tout participant au processus d’endettement (Bénéficiaires de l’aide extérieure, Agences d’exécution, Direction du trésor et d’ordonnancement, la Banque Centrale du Congo, etc.), des informations relatives aux nouveaux engagements, tirages (décaissements) des ressources d’emprunt et Service (remboursement) effectué en capital.

Données essentielles du portefeuille de la dette de la RDC au 31 décembre 2011 : le stock de la dette après le point d’achèvement est estimé 6.058,93 millions de dollars américains dont 4.652,27 millions de dette extérieure et 1.406,66 millions de dette intérieure.